Guy Delisle

Guy Delisle est un auteur de bande dessinée et a travaillé dans le monde de l’animation, des dessins animés donc, pour de nombreuses séries pour la télévision. Il est né à Québec au Québec en janvier 1966. Il a commencé par faire ses études d’Animation au Sheridan College d’Oakville avant de partir parcourir le vaste monde.

Guy Delisle est ce que l’on pourrait appeler un globe-trotteur. Il a traîné ses guêtres dans de nombreux pays et pas toujours les plus touristiques. L’Allemagne et la France n’ont pas présenté beaucoup d’obstacles mais il a découvert aussi la Chine, la Corée du Nord, le Viet Nam ou encore Israël. Une passion pour l’Autre, le Lointain qui a forgé sa personnalité et son histoire.

C’est en tant qu’auteur de bande dessinée que l’on connaît le mieux Guy Delisle. Il y a déjà bien sûr la qualité de son coup de crayon, ses dessins riches, travaillés et construits patiemment. Mais on le connaît surtout pour le contenu de ses albums. Ce sont eux qui témoignent le mieux de la personnalité de cet auteur.

Ses nombreux voyages ont particulièrement inspiré quatre de ses albums, l’un intitulé Shenzhen sorti en 2001 et l’autre titré Pyongyang, sorti en 2003 et relatant la capitale de la Corée du Nord. Les chroniques birmanes de 2007 relatent quand à elles des voyages, des émotions, des réflexions issues d’un long voyage en Birmanie. C’est cela qui intéresse justement les lecteurs de cet auteur. Sa vision du monde, qu’il a beaucoup parcouru, le choc des cultures, les repère et leur disparition, tout cela fait la force des albums de Delisle. Il ne faut pas oublier une certaine facilité à manipuler la langue qui lui permet d’être drôle aussi. Merci mon dieu de m’avoir fait athée, à Jérusalem, ça prend évidemment tout son sens et ce n’est qu’un exemple. C’est d’ailleurs Les chroniques de Jérusalem, sur son séjour en 2008-2009, qui lui vaut de recevoir le prestigieux prix du meilleur album à Angoulême en 2012.

Aujourd’hui, Guy Delisle a posé ses bagages et l’on ressent cette évolution au travers de ses derniers ouvrages. Le Guide du mauvais père relate d’une façon humoristique les difficultés à être un père moderne. On y retrouve la patte et le talent caractéristique de cet auteur de bande dessinée qui connaît le succès aussi avec cette nouvelle série. Cela ne l’empêche pas de s’essayer à d’autres thèmes régulièrement.

Nous serions heureux de connaitre votre avis :-)

Laisser mon avis !