Riad Sattouf

Riad Sattouf fait partie aujourd’hui des auteurs de bande dessinée les plus en vogue ces dernières années. Il est né le 05 mai 1978 à Paris d’un père syrien et d’une mère française. C’est justement en Syrie puis en Libye que le jeune Riad Sattouf va grandir jusqu’à l’âge de ses 12 ans. Il grandira dans une atmosphère de socialisme arabe pour reprendre ses propres mots. Il passera le reste de sa scolarité en France.

Riad Sattouf

Il commence à se faire connaître à partir de la moitié des années 2000 en publiant chaque semaine dans Charlie Hebdo un strip sur La vie secrète des jeunes. Riad Sattouf quittera le journal en 2014, avant les dramatiques événements que le titre a connu. Il collabore ensuite avec Le Nouvel Obs en publiant là aussi régulièrement Les cahiers d’Esther.

Au delà de ses participations dans les journaux, Riad Sattouf publie régulièrement des albums de bande dessinée. Il commence dès la première à aborder son thème de prédilection, l’adolescence. Le manuel du puceau, sorti en 2003, est donc cette première publication. Il continue avec Les pauvres aventures de Jérémie puis la série Pascal Brutal où là encore l’adolescence est au centre du sujet. Il s’est d’ailleurs immergé pendant deux semaines dans un collège des beaux quartiers pour en tirer une bande dessinée Retour au collège très réussie et les strips de Charlie Hebdo.

Riad Sattouf voit sa notoriété exploser auprès du grand public en 2014 lorsqu’il fait paraître L’arabe du futur. Cette bande dessinée, vendue en tout à 200 000 exemplaires, couvre les années 1978 à 1984 de la jeunesse de l’auteur. Une excellente bande dessinée autobiographique qui donne à découvrir la vie dans la Lybie, puis la Syrie, dans lesquels il a grandi. Il a obtenu pour ce titre le prix du meilleur album à Angoulême en 2015. Cette même année, il a publié la suite de son enfance dans un deuxième volume qui sera suivi lui-même d’un troisième et dernier titre.

Au delà de la bande dessinée, Riad Sattouf s’est fait connaître en réalisant en 2009 le film Les beaux gosses qui fut un joli succès au cinéma. Il réalisa en 2014 Jacky au royaume des filles qui fut moins apprécié du public. Cela n’entame en rien la crédibilité et l’intérêt que la presse et les critiques portent à un auteur qui propose des bandes dessinées intelligentes et en prise directe avec des questions de société.

Nous serions heureux de connaitre votre avis :-)

Laisser mon avis !