Sky doll (Tome 1)

16 ans après la sortie de ce tome, je l’ai découvert avec la promotion autour du tome 4 qui est paru en 2016…

Barbara Canepa, coloriste et scénariste ainsi que Alessandro Barbucci, dessinateur, ont fait un travail formidable. J’ai tout de suite accroché aux dessins et aux couleurs, les personnages sont également attachants et travaillés sans tomber dans le trop-trop!
On sent tout de même que ce tome 1 de Sky doll pose l’histoire et que ce n’est que le début du commencement. En attendant de lire la suite, je recommande vivement ce premier tome pour ceux qui aime la science fiction et qui sont attiré par les questions existentielles des croyances et des limites de la conscience des robots, en effet la question de savoir si l’on traite les robots comme des objets ou comme des machines reviens régulièrement dans ce tome 1,intitulé « La ville jaune » c’est peut-être une question que nous devrons nous poser dans quelques années, si ce n’est pas déjà fait…
sky doll 1

Pour terminer, voici le résumé disponible sur le quatrième de couverture de « La ville jaune » Tome 1 de la série Sky.Doll :

Dieu est mort. Son corps gît dans son bureau de l’Heaven Spaceship Wash, un astrolavage parmi tant d’autres sur la planète Papathéa. Mais quel est le lien entre le créateur de l’univers et cette poupée synthétique conçue pour le plaisir des sens, en cavale de planète en planète ? Pourquoi semble-t-elle toujours en proie à une avalanche d’événements désastreux, tels des électrons gravitant autour du noyau d’un atome ? Peut-être que la Papesse sait ou pressent quelque chose. Peut-être ce secret est-il gardé par les mystérieux habitants de la ville blanche. Peut-être, tout simplement, que personne ne sait rien. Sans doute, lorsque la vérité éclatera au grand jour, sera-t-il déjà trop tard. Pour tous.

Nous serions heureux de connaitre votre avis :-)

Laisser mon avis !

Votre note globale