Tarquin Didier

Didier Tarquin est un dessinateur français de bande dessinée. Il est né à Toulon le 20 janvier 1967. On le connaît pour son association avec Arleston qui a donné la naissance de la grande saga Lanfeust.

Tarquin a passé une partie de son enfance, environ 10 ans, à vivre dans le désert du Sahara à Touggourt. C’est en passant des vacances à Toulon et en participant à un stage de dessin qu’il se découvre sa vocation pour la bande dessinée. Il transmettra d’ailleurs plus tard sa passion par le même biais.

Sa carrière commence en 1990 en même temps qu’une toute jeune maison d’édition du nom de Soleil, tenue par Mourad Boudjellal, ancien libraire devenu éditeur et plus tard entrepreneur sportif au Rugby Club de Toulon et commentateur politique à la radio. La carrière de Tarquin commence avec la publication du titre Les Maléfices d’Orient. Ce sera un premier titre plutôt confidentiel.

 

La carrière de Tarquin explose tant en qualité qu’en quantité quelques années plus tard, en 1994. C’est cette année là qu’il publie en collaboration avec Christophe Arleston la série Lanfeust de Troy. Univers médiéval fantasy, de l’aventure et des personnages sexy permettent à l’ensemble de connaître un succès comme le monde de l’édition en bande dessinée n’en n’avait pas connu depuis des années. Le succès et la reconnaissance du public est immédiate. Au point que la série se traduit rapidement par des spin-off (suites dérivées de l’histoire originale). Sous la plume de Tarquin, on retrouve par exemple les titres Lanfeust des étoiles et Lanfeust Odyssey ou encore Gnomes de Troy. D’autres dessinateurs se chargeront des autres déclinaisons de cette série.

Tarquin participe aussi à Lanfeust Mag qui propose des aventures inédites, des planches des futurs titres, des histoires dérivées de Lanfeust ou réalisées par les artistes qui travaillent avec la maison d’édition Soleil. C’est en quelque sorte la réponse moderne au magazine Spirou ou Pilote qui présentaient de façon régulière les publications des auteurs de la maison tout en perpétuant l’esprit commun des bandes dessinées.

Tarquin a aussi tenu en 1994 et 1995 un atelier de dessin sur Toulon, le cadre même qui lui a fait découvrir la bande dessinée. Cela lui a permis de révéler plusieurs noms qui ont ensuite fait leurs vies de façon autonome comme Guillaume Bianco, Olivier Dutto et Olivier Rouan.

En l’an 2000, Didier Tarquin recevra un prix de la part du jury du festival d’Angoulême pour les albums jeunesse 9-12 ans. Aujourd’hui, il compte être à la fois scénariste et dessinateur pour évoluer par rapport à la série de personnages qu’il a dessiné au fil des années comme Cixi ou Hébus.

Nous serions heureux de connaitre votre avis :-)

Laisser mon avis !