Tintin en Amérique

A son retour du Congo, Tintin est immédiatement envoyé aux États-Unis pour enquêter sur le banditisme à Chicago. La mafia (avec à sa tête Al Capone), mise au courant par un informateur secret tente dès son arrivée de l’emprisonner mais le jeune reporter se sort du guet-apens, poursuit ses agresseurs et prévient immédiatement la police. Hélas, celle-ci est corrompue par la mafia… S’en suit une série de péripéties tumultueuses dans lesquelles Tintin ira jusqu’en territoire indien et dans les canyons.

tintin en amerique couvertureParut en 1932, soit trois ans après la crise de 29, cet album (Tintin en Amérique) est truffé de clichés sur les États-Unis de l’époque, que ce soit sur le banditisme, la corruption, les cow-boys, l’appât du gain, etc… Si deux ans plus tôt, Hergé revendiquait un anti-communisme dans Tintin au pays des soviets, ici, avec Tintin en Amérique, il dénonce le capitalisme.

Note complémentaire : tout comme dans Tintin au Congo, les célèbres personnages – à savoir les Dupond et Dupont, le capitaine Haddock et le professeur Tournesol – n’apparaissent pas encore et donc l’unique compagnon du reporter est son chien Milou. On remarque que ce dernier est particulièrement bavard dans ce tome-ci (il donne souvent son avis et fait ses commentaires) et, comme souvent, il aide beaucoup son maître à se sortir de certaines situations.

Nous serions heureux de connaitre votre avis :-)

Laisser mon avis !

Votre note globale